Bilan séjours découverte bivouac juin 2021

Reserve naturelle Hauts Plateaux Vercors Slow Rando

S’adapter, le maître mot !

Covid + neige = un début de saison complètement fou

Toutes les formations à l’autonomie programmées en mai ont dû être annulées suite aux mesures anti-Covid.
Ce mois de mai a été frais et très arrosé, traduction en montagne : rajout de neige alors que le cumul de l’hiver était déjà conséquent !.

Les séjours de fin juin se remplissent rapidement et je décide d’ouvrir un séjour supplémentaire, un peu plus tôt (10 juin) et je pressens que ça va être très compliqué à cette date là d’aller dans mon secteur de prédilection en Savoie (le Beaufortain). Je fais quelques vérifications avec mes contacts locaux et dois me résoudre à l’évidence : les 2 mètres de neige actuelle à 2500m ne vont pas fondre d’ici fin mi juin (et difficilement même d’ici début juillet), il faut trouver une autre zone à arpenter et proposer une alternative pour tous mes séjours de juin.

Il s’agira de la partie Sud du Vercors, la réserve naturelle des Hauts Plateaux. Un espace naturel de toute beauté que j’ai eu la chance de parcourir à de nombreuses reprises en été comme en hiver.
Je fais deux repérages successifs de 3 jours, dans des conditions “fraîches” et je suis convaincu : cette zone est parfaite pour de l’itinérance libre. Seule contrainte : les sources qui sont assez espacées et dont le débit peut être très réduit pendant l’été (une grosse partie du repérage a consisté a vérifié l’état des sources).

Bivouac pendant le repérage : éclat éphémère d’une rare intensité.

Séjour 1 : Sur la pointe des pieds (pour ne pas abîmer les fleurs !)

“Récit”

Bonne humeur, symphonie des fleurs , des retraités en forme olympique , 3 bivouacs de rêves et une étonnante douceur !
Le petit secret : petit reperage nocturne pour vérifier un passage dans la falaise que nous emprunterons au petit matin pour atteindre Tête Chevalière, ses bouquetins et les vautours.
Les ++ : une flore particulièrement abondante et généreuse : orchidées de toutes sortes, narcisses, gentianes. Un vrai tapis, difficile de planter la tente sans déranger tout ce petit monde !
Les +++ : prendre le temps de choisir le point de bivouac. Avec Slow Rando, on change régulièrement de zone et on se laisse porter par le groupe. Ca demande un peu d’exploration et surtout de la patience en fin de journée lorsque la fatigue est présente. Ne pas céder à la facilité et trouver LE spot adapté au soir : c’est quelque chose d’important chez Slow Rando.
Bravo à tous les 3. Un grand chapeau au couple de retraités de 64 et 73 ans qui ont bien tenu l’aventure avec leurs sacs de 10 kg !
Bravo à Patrick en particulier d’avoir suivi par amour Caroline sur cette aventure (il m’avouait en début de séjour : dormir dehors, c’est pas trop mon truc Son discours a bien changé et vous le croiserez certainement sur les bons spots des Alpes avec Caroline dans les prochains mois  !!!

En images

 

 

Témoignage

L’ option du tout petit groupe est un plus énorme.

Caroline G.

Randonneuse régulière dans le massif central , mais plus timide en montagne Matthieu m’a ouvert horizons et  possibles, en toute sécurité. Je n’osais pas bivouaquer mais j’ai beaucoup appris , choix des emplacements , discrétion et respect de la naturePatrick , mon mari , très dubitatif au départ a été conquis ! L’ option du  tout  petit groupe est un plus énorme. Elle permet écoute et silence si on le désire. Matthieu et Olivier notre compagnon de voyage ont été de belles rencontres , en tout plaisir, rires  et toute sérénité. Marcher à notre rythme et au gré des sources, à l’affut de la faune, des fleurs partout, des paysages magnifiques, ce sont des images et sensations que je garderai  précieusement . A découvrir !

 

 

Séjour 2 : Exploration & Bonne humeur !

2 couples d’amis qui se retrouvent, en montagne , pour se ressourcer ça donne plein de bons souvenirs.

Beaucoup de rires , de bonnes suées sur les montées , des pauses sieste bien méritées et surtout.. des bivouacs caviar.

Une météo franchement chaude et instable avec un voile de chaleur qui annonçait une mauvaise période.. Au final : faire confiance à son instinct et à la bonne étoile de Slow Rando (et la mienne). Pas d’orage pendant qu’on marche depuis que Slow Rando existe ! Il faut dire qu’on s’arrête beaucoup aussi…

Le +++ : découverte d’un secteur peu fréquenté à la limite du hors sentier le long des crêtes. Les bouquetins, les marmottes et les vautours bien présents. Un groupe motivé et qui a tenu bon : la deuxième journée qui a été de l’exploration assumée par tout le monde a demandé de belles ressources physiques et mentales. Le jeu en valait la chandelle !
Le ++ Rencontre avec un groupe d’ #handicapevasion qui terminait une semaine de rando itinérante. Un long échange bien inspirant en ce début de rando (et une piqûre de rappel : il faut prendre le temps, même au début d’une rando, l’important est ce qu’il se passe sur le chemin).
Après ce groupe, seulement 10 personnes rencontrés sur les 4 jours …. nous avons pu vivre les Hauts Plateaux en toute confidentialité !
Des discussions super chouettes avec toute la petite équipe dont un couple qui revenait après un premier passage avec Slow Rando en 2019.
Toujours sympa de tisser des liens, croiser nos trajectoires de vie…
Beaucoup d’émotions dans les moments d’écoute et de partage qui sont des moments privilégiés dans les séjours.
Je revenais d’une formation très inspirante en Communication Non Violente avec Thomas d’Ansembourg qui m’avait particulièrement touché… mon degré d’empathie et de connexion à la joie étaient maximum.

En images

 

Témoignage

Un grand bol d’air qui donne envie de recommencer.

Stéphane C.

Une formidable randonnée au cœur de la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. Le plaisir de marcher dans des paysages superbes, des lieux de bivouac en pleine nature, à l’écart de toute autre présence que celle du groupe. Les rencontres inattendues avec les animaux, grâce aux talents d’observation de Matthieu. Un grand bol d’air qui donne envie de recommencer.

 

Séjour 3 : Le Climax ! 

Il y a des moments uniques en montagne  où l’on ressent une gratitude infinie  d’appartenir à ce monde.

Au départ de la rando, un groupe hétérogène, en quête de calme et silence, de connexion avec la nature d’un côté et en quête d’une aventure de pleine nature et de partage de conseils pour des projets à venir de l’autre.

Après de longs ajustements de sacs (mais bien essentiels !), nous nous élançons sur un parcours totalement improvisé et décidé par les participants (et influencé par les brebis !)

les + : l‘écoute et la coopération de tous pour le choix de l’itinéraire construit au fur et à mesure, en fonction des sources, de la fatigue, des envies… et des troupeaux de moutons  !

les ++ : les rencontres avec les animaux : marmottes et marmottons jouant sur la plaine de la Quirlie, bouquetins nous rendant visite au bivouac, vautours fauves omniprésents, et puis les brebis avec qui nous sommes partis (et filmés par des Racines et des Ailes en reportage sur le secteur)

les +++ : le bivouac 1000* du premier soir (il rentre dans mon top 10) avec cette ambiance créée par tous les nuages  en fin de journée. Une mer de nuages pendant la nuit avec pleine lune, un lever de soleil  tout aussi spectaculaire…

Le Grand Veymont observé pendant de longues heures dans la soirée a donné envie aux participants de s’y frotter en remontant ses raides pentes.

A noter que mon oeil de lynx  est toujours affûté, on a testé la recherche de bouquetins à l’oeil nu à 3 km.. ça marche ! Bravo aux participants qui ont réussi à discerner ces formes mouvantes (aux jumelles, on arrivait tout juste à les voir).
Conclusion : merci aux participants de m’avoir fait suivre un parcours que je n’avais totalement pas imaginé !
Merci de m’avoir fait confiance pendant tout le séjour et merci à moi de m’être laissé porter par l’énergie du groupe, dans ce choix d’itinéraire qui m’a decontenancé et fait  sortir de ma zone de confort.. mais qui m’a aussi fait vivre des moments suspendus qui resteront gravés à jamais.

 

En images

Témoignage

J’en suis très contente

“Marcher ne consiste pas à gagner du temps mais à le perdre avec élégance.” : Marcher consiste en tout sauf en perdre son  temps : au contraire, on habite le temps... ou bien on est habité par lui, et on s’accorde au rythme de la nature et de la marche ! Habituée à la rando “journée” ou “refuge”, un séjour découverte en autonomie avant de se lancer paraissait bien ! Et bien j’en suis très contente ! Plein de conseils : nourriture, vêtements, couchage, etc….+ respect total de la nature; 3 jours, 2 bivouacs et une nuit en gîte dans la réserve naturelle du Vercors permettent de bien se familiariser avec ces randos de plusieurs jours en autonomie. Petit groupe de 4 personnes, 5 avec Matthieu, permettant la vie en commun en toute tranquillité et le MAXIMUM de silence, IMPOSSIBLE en grand groupe : je le recommande pour celles et ceux qui veulent une initiation au bivouac.

 

BILAN DU BILAN…

Quand on accepte l’imprévu et qu’on se laisse guider, tout est possible… surtout plein de belles choses.

Ce début de saison improvisé dans un secteur que je ne maitrisais pas complètement me donne confiance sur la polyvalence de mon concept de randonnée itinérante libre.
Il s’agit bien d’un état d’esprit combiné à une tranquillité acquise avec l’expérience plus que la connaissance d’une zone géographique. C’est très puissant car cela me donne beaucoup de confiance et de liberté pour évoluer sur d’autres terrains à l’avenir.

J’ai aussi noté une demande de tous les participants de rajouter une petite journée à ce séjour découverte…

C’est déjà chose faite pour le séjour du 15 au 19 septembre 2021 qui se déroulera dans le Beaufortain !

Il y a encore de quoi expérimenter cet été dans le Beaufortain (vous pouvez aller voir le bilan été 2020 pour plus d’infos et de photos sur ce secteur) et j’ai plein de bonnes idées pour l’année prochaine.

N’hésitez pas à me contacter pour des projets spécifiques (pour des petits groupes 4-5 maximum), j’ai cette polyvalence de pouvoir vous emmener où vous le souhaiter !

Pour suivre plus régulièrement mes activités, n’hésitez pas à rejoindre la page facebook ou la page instagram. Bon été à tous  !

 

Plus de témoignages   dates et infos séjours

 

matthieu chambaud

Amoureux de la nature, Matthieu Chambaud voit la montagne comme un espace privilégié de réflexion et d'introspection. Adepte des randonnées au long cours, il a notamment traversé les Alpes dans leur intégralité pendant près de 5 mois et réalisé le film Via Alpina - L'Envers du Chemin. Il travaille actuellement comme accompagnateur en montagne au sein de son entreprise Slow Rando pour partager sa vision particulière de la montagne.

No Comments

Leave a Comment